Une idée lumineuse

Aux philippines, le coût de l'électricité est le plus élevé d'Asie. Et comme un problème ne vient jamais seul, les toits des bidonvilles sont en tôle, ce qui s'avère pratique contre la pluie, mais nettement moins pour laisser passer la lumière du jour.
Pour palier ce problème, Illac Diaz, fondateur du projet et directeur de la fondation MyShelter a eu l'idée d'utiliser les bouteilles de soda en plastique comme ampoule. Le principe est simple : des habitants récupèrent les bouteilles, les remplissent d'eau mélangée à de la javel (pour éviter les bactéries), percent un trou dans la tôle, colmatent le trou...et que la lumière soit. Ce projet est à la fois écologique et participe au développement local. Que demander de plus ? (plein de choses, mais c'est déjà pas mal !)

Évidemment, la nuit, ça fonctionne nettement moins bien (peut-être les nuits de pleine lune ?!), mais ça a le mérite de faire économiser à la population l'électricité dans la journée !

diaspora*
Retour maison