Suis-je un vieux con ?

logo cd audio img

A l'heure où les majors pleurent (une fois de plus) sur une mort prochaine de l'industrie du disque, de la création, de l'art et de la forêt amazonienne, je me demande si je suis un cas particulier, ou si vous aussi, vous le faites ?

Quoi ? Acheter des cd.

Je me suis posé la question quand j'ai reçu mon cd de Chinese Man ("Racing with the sun") et celui de Wax Tailor ("Hope & sorrow"), quand j'ai retiré le film plastique qui demande un doigté en voie de disparition, et que j'ai galéré à attraper, du bout de l'ongle, le fascicule (très graphique pour Chinese Man, et avec les paroles pour Wax Tailor).

Les services proposant du mp3 foisonnent un peu partout, et les rayons de disques dans les magasins fondent comme le sucre dans mon café. Mais, il faut bien avouer que la qualité du mp3 ne vaut pas celle du cd (niveau restitution du son) ou du vinyle (niveau chaleur du son). Le mp3 est très pratique (je me vois mal revenir à mon baladeur cd, qui saute au moindre mouvement), mais il tire vers le bas la qualité et pousse à la consommation. Sans parler des prix des albums mp3 (9,99 € bien souvent) qui coutent à peine plus cher qu'un cd (10€ pour Chinese Man et environ 6€ pour Wax Tailor sur amazon), ou qu'un cd d'occaz.

Donc, en plus d'une qualité moyenne et d'un prix exorbitant pour ce que c'est, on ne bénéficie plus non plus des fascicules. Bon, ok, tous ne jouent pas le jeu, et parfois ne mettent qu'une petite page de crédits, mais quand même.

En fait, je crois que je suis un vieux con qui vit avec son temps. Et vous ?

diaspora*
Retour maison